Un marathon

écoresponsable

Dans une optique de réduction de l’impact environnemental généré par nos courses, nous essayons dans la mesure du possible de placer nos ravitaillements proche d’une source d’eau, et dans un lieu permettant l’approvisionnement en électricité des installations.

Dans le prolongement de cette idée, la consommation de produits locaux est une évidence pour nous. Notre fromage provient de la ferme de Montroc et de la ferme des 3 Ours à Vallorcine.

Lors de l’achat de nos produits nous essayons de privilégier au maximum ceux étant dotés d’un conditionnement minimaliste, achats en grande quantités etc. pour réduire notre production de déchets.

Nous limitons aussi les démarches administratives personnalisées sur papier à usage unique notamment à la remise des dossards où le système est optimisé pour réduire au minimum la consommation de papier.

En collaboration avec le SITOM (centre de tri des déchets de la vallée) le tri des déchets est encouragé via des éco-collectes sur les lieux d’affluence du public et assuré sur nos ravitaillements par nos équipes de bénévoles très attentives à cette problématique (récupération des bouchons de bouteilles pour la construction de fauteuils d’handicapés etc.)

Nos équipes de fermeurs sont en charge du nettoyage de l’intégralité des sentiers après le passage des coureurs.

Afin de limiter l’utilisation de véhicules individuels durant la manifestation, nous avons mis en place plusieurs systèmes de navettes.

  • Le premier permettant la récupération et l’acheminement des coureurs à leurs lignes de départ.
  • Le deuxième permettant aux accompagnants du coureur de pouvoir le suivre à travers toutes la vallée sans utiliser leurs véhicules personnels.

La fréquence des navettes a été optimisée au maximum afin que cette organisation réponde au mieux à l’attente des accompagnants.

Toujours dans l’idée de la réduction d’utilisation des véhicules, les membres de l’organisation ont accès à un parc de vélos électriques qu’ils utilisent dès que possible.

Les coureurs durant leurs courses ainsi que le public sur les zones d’affluences bénéficient de la mise en place de toilettes sèches contenant des copeaux et qui produisent exclusivement des déchets biodégradables.

Plusieurs mesures sont encore en phase de réflexion et nous ne manquerons pas de vous tenir informé de leurs réalisations futures.

Nous sommes à l’écoute de toutes vos suggestions concernant cette problématique.

La réserve naturelle

des Aiguilles Rouges

Une partie des courses du Marathon du Mont-Blanc traversent la réserve naturelle des Aiguilles Rouges, site emblématique protégé par la Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix Mont-Blanc depuis 1972.

Les portions de parcours qui traversent la réserve :

Sur le 23km et le 42km

Vous emprunterez une partie du sentier botanique après Trélechamp et avant d’arriver au col des Montets. Des petites pancartes indiquent le nom des fleurs les plus remarquables qui y prospèrent. Au sommet du col, à l’arrière du chalet plusieurs bouquetins ont élus domicile (peut être pourrez vous les apercevoir).

En descendant de l’aiguillette des Posettes vous traverserez la réserve (une borne l’indique), et ce jusqu’au bas du col. Cette zone est le gîte de chamois et de sangliers. Il y a, au niveau du lieu dit « les ardoisières » une aire d’aigle. Ne levez pas le nez mais regardez vos pieds !

Sur le 90km

Vous entrerez dans la réserve naturelle après avoir passé le ravitaillement de la Flégère et ce jusqu’au col des Montets. Sur cette portion de parcours vous serez amenés à rencontrer de nombreux bouquetins des Alpes, merci de les respecter.

Merci de protéger la réserve en ne jetant aucun déchet et de rester sur le sentier principal.

Nos

Partenaires
Inscription à la newsletter

Vidéos du marathon

Réalisation : Coax – 2019.