80km du Mont Blanc

Le 80 Km du Mont-Blanc, une épreuve mythique de la vallée de Chamonix-Mont-Blanc. Avec ses 82 Km et ses 6000m de dénivelé positif, il est reconnu comme l'un des trails les plus technique du paysage français.

Le 80km du Mont-Blanc est une course très technique ! Bien que le parcours emprunte exclusivement des sentiers de randonnée, ces derniers sont parfois étroits et aériens.

Certaines portions du parcours se déroulent exclusivement dans la neige et les coureurs évoluent très fréquemment entre 2000m et 2600m d'altitude ce qui nécessite une certaine acclimatation. La météorologie peut changer rapidement en montagne (vent, précipitations, chaud/froid) et n'oubliez pas que courir de nuit peut augmenter parfois la sensation de difficulté d'un passage.
Pour participer à cette course il est recommandé d'avoir une bonne expérience de course en montagne, d'être à l'aise dans tous les terrains et d'être autonome pendant plusieurs heures. Enfin, quel que soit les parcours la course se déroule sur un format maximum de 24h.

 

80 Km du Mont-Blanc : 82 km, 6000 m D+ /-

Le parcours du 80km du Mont-Blanc une course sauvage et technique.
La première partie du parcours débute avec la montée à Bel Achat puis au Brévent (9,5 Km – 2 461 m) suivit de la traversée sur la Flégère et le col des Montets en passant par la Tête aux Vents avant de descendre sur le Buet (25,9 Km – 1 338 m).

Pour la deuxième partie les choses sérieuses commencent par la montée au col de la Terrasse (33,8 Km – 2645 m) en passant par Loriaz. De ce point culminant sur tout le parcours, les coureurs redescendront ensuite la combe de la Veudale pour rejoindre le barrage d'Emosson et traverser en direction de la Chapelle d'Emosson (38,7 Km – 1 962 m).
De ce lieu, une vue sublime sur le massif du Mont-Blanc et le bassin du Tour est offerte avant d'entamer la descente sur les villages de Gietroz et du Chatelard pour ensuite remonter sur le hameau des Jeurs (45,5 Km – 1 778 m), point de passage pour rejoindre le refuge de Catogne, la tête de l'Arolette et la tête de Balme.

La descente sur le village du Tour se fera par le sentier des Ardoisières en partant du col des Posettes (51,1 Km – 1 999 m). Les coureurs prendront ensuite le balcon nord pour monter vers le village du Planet, avant de redescendre par le sentier des Rambles qui évite Argentière avant de poursuivre sur les Bois.

La troisième partie du parcours entre les Bois et Chamonix permet de souffler un peu avant la dernière difficulté : la montée au Montenvers (70,5 Km – 1 900 m) en passant par l'un des attraits touristiques les plus connus de Chamonix, la Mer de Glace. Un dernier balcon au pied des Aiguilles des Grands Charmoz, de Blaitière et du Fou conduit enfin les coureurs au refuge du Plan de l'Aiguille (75,7 Km - 2 178 m), surplombant la vallée de Chamonix.
1 150 m de dénivelé plus bas, la ligne d'arrivée tend les bras aux finishers après un périple alpin et technique de 82 km.

Ce parcours laisse rêveur tous les amoureux de la montagne. Les sentiers traversent tout une vallée sur les sommets, côté sud, puis côté nord permettant de découvrir la chaine du Mont Blanc en panorama et les Aiguilles Rouges dans leur magnifique grandeur... un spectacle unique !


Le parcours :

Après plusieurs visites sur le terrain, on a pu constater que la neige est présente en quantité importante au-dessus de 2 200 m d'altitude et que de nombreux névés persistent entre 1 900 m et 2 200 m. De plus, de nombreux sentiers ont été dégradés par la météo capricieuse de ce printemps. Les équipes des sentiers de montagne de la Communauté de communes de la Vallée de Chamonix Mont-Blanc sont à pied d'œuvre pour garantir aux trailers des parcours dans les meilleures conditions.

Pour le 80 km du Mont-Blanc, avec ses 6000 mètres de dénivelé et son parcours empruntant des passages en altitude, la commission sécurité a pris des décisions.

Le col de la Terrasse (2 648 m) est enneigé quasiment depuis Loriaz (2 020 m). Pour des considérations éthiques, la commission de sécurité ne souhaite pas sécuriser ce secteur à grand renfort de centaines de mètres de filets de protection et de pose de main courante qui transformeraient la montagne en « stade ». Le respect de l'environnement reste une des valeurs fortes de nos courses.
Il est donc décider de ne pas franchir ce col et d'atteindre le barrage d'Emosson (1 920 m) en redescendant de Loriaz en direction de Vallorcine puis de remonter au col du Passet.

L'accès à la tête de l'Arolette (2 333 m) n'est pas possible à cause d'un très long névé déversant. Peu avant l'alpage de Catogne les trailers prendront sur la droite en direction du sommet du téléski du Plan des Reines.

Sur la fin du parcours l'accès au refuge du plan de l'Aiguille (2 233 m) est jugé trop dangereux du fait de nombreux névés déversants, d'autant plus que de nombreux coureurs réalisent cette section de nuit.
Il est donc prévu que les coureurs descendront sur Chamonix en passant par les alpages de Blaitière.

La neige sera présente sur les secteurs suivants :
· Tête de Bellachat/Brévent (2 525 m) /Planpraz : neige permanente.
· Traversée Flégère/Tête au Vent (2 110 m): névés résiduels.
· Alpage de Catogne/Sommet du téléski du Plan des Reines : névés résiduels.
· Traversée Montenvers/Blaitière (2 100 m) : névés résiduels.

Ces secteurs ne présentent pas de dangers objectifs et seront revérifiés avant le départ vendredi matin.
Le parcours ainsi modifié, du fait des conditions d'enneigement important, propose au total un kilométrage d'environ 81 km pour 6 000 m de dénivelé positif.
En fonction de la météo, le parcours définitif sera validé jeudi matin.

L'ITRA rappelle sur son site internet les méthodes de certification précises qu'elle utilise. Cliquez ici pour les consulter.

 

Distance
officielle

Parcours

Tracé GPX
Clic droit
Enregistrer sous

Carte Profil Tableau de passage
82km
6000m D+/D-
pdf pdf pdf GPX

Le parcours C sera choisi en cas de mauvaises conditions météorologiques empéchant l'utilisation de secours héliportés : télécharger le parcours C (partie 1) / télécharger le parcours C (partie 2)

La remise des dossards:

Lors de la remise des dossards du 80km les coureurs devront se présenter avec leur sac de course comprenant l'intégralité du matériel obligatoire pour la pose d'une puce de chronométrage et le contrôle de l'équipement. Le dossard ne sera pas remis aux coureurs ne présentant pas son sac et son équipement. 

Matériel obligatoire :

  • Téléphone portable. Le téléphone doit fonctionner et disposer d'un abonnement adapté au(x) pays.
  • Réserve d'eau d'un litre minimum.
  • Veste imperméable (type gore-tex).
  • Frontale avec piles de rechange.
  • Couverture de survie (140cm x 200cm).
  • Sifflet.
  • Gobelet.
  • Carte d'identité.

Matériel recommandé en fonction des conditions météo :

  • Bonnet.
  • Collant.
  • Gants.